Rechercher
 
[Tout voir]
Catégories
  Revue de presse
  Projections

Liens
  Site officiel


Derniers commentaires
[LOUIS BECKER, PROJETS]
  Christian Belio : Voir votre film ? Combien de sorties en salle ? (24/02/2009)

[BLOG : ROB GORDON À TOUJOURS RAISON]
  Xavier : Bonjour, Est-il encore possible de voir le film s (24/11/2008)

REVUE DE PRESSE : PARK MAG
Par scribere, lundi 03 novembre 2008 à 17:56 - Revue de presse

DIS-LUI MERDE, AU BONHEUR
A-t-on encore le droit d'être mal dans sa peau, déprimé et hors de soi ?
Dans L'ART DE LA PENSÉE NÉGATIVE, le norvégien Bard Breien répond par l'affirmative. On est bien nourris, tout nous tombe tout cuit dans l'assiette, on a relativement peu de vrais problèmes, alors on passe son temps à se demander "suis-je vraiment heureux ?", "comment est ma vie ?" (...). L'homme qui parle s'appelle Bard Breien. Dans son film L'ART DE LA PENSÉE NÉGATIVE, un groupe d'handicapés est appelé à la rescousse par la compagne de Geirr, un hémiplégique au fond du trou qui mate VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER avec un flingue dans une main, un joint dans l'autre, Johnny Cash en bande son (...) Ses nouveaux amis en fauteuil ont les sourires figés des gens qui vont si bien semblant  qu'ils en sont arrivés à se leurrer eux-mêmes. "Il y a toujours quelqu'un qui souffre plus que soi", "concentrons nous sur la solution, pas sur le problème", autant de mantras qui vont se briser en mille morceaux (...) "j'ai tout de suite senti que je tenais là un sujet idéal pour une comédie ", rappelle Bard Breien. Léonard Haddad

Ajouter un commentaire